Welcome to Gemma Arterton Online, your best and oldest source for the english rose Gemma Arterton. We strive to provide you with news, photos, in-depth information, media, fun stuff and much more on our favorite British star! Gemma is most known for her roles in: St. Trinian's, Quantum of Solace, Prince of Persia and Clash of the Titans. Her upcoming films are Vita & Virginia, My Zoe and Summerland. If you have any questions, concerns or comments, then do not hesitate to get in touch with us. We hope you enjoy the site and come back often!

  M.   July 02, 2010

À 24 ans, Gemma Arterton est l’Anglaise qui monte à Hollywood. Ex-James Bond Girl de Quantum of Solace, elle incarne aujourd’hui Tamina, la princesse des mille et une nuits de Prince of Persia, de Mike Newell, adapté du jeu vidéo. Elle sera victime d’un kidnapping dans La Disparition d’Alice Creed (sortie le 30 juin), thriller de J. Blakeson, puis à l’affiche de Tamara Drewe (sortie le 14 juillet), comédie de Stephen Frears.

LE FIGAROSCOPE – Comment avez-vous décroché le rôle très convoité de Tamina ?

Gemma ARTERTON – Je pensais n’avoir aucune chance, j’y suis donc allée au culot. Les réalisateurs préfèrent les actrices qui ont de la personnalité. Lors de l’audition, Mike Newell m’a demandé si j’étais capable d’avoir un accent snob. J’ai répliqué : « Bien sûr que je peux prendre cet accent, j’ai fait cette p… de Royal Academy of Dramatic Art ! » Il m’a engagée. Fort heureusement, Tamina n’est pas une déesse du sexe comme dans le jeu. Elle est ici une princesse gracieuse, très peace and love, qui devra se battre dans un monde de brutes ! Prince of Persia, c’est le croisement de Lawrence d’Arabie et Indiana Jones.

Hollywood, était-ce un rêve ?

Ma mère est femme de ménage, mon père, ouvrier métallurgiste. Après la Royal Academy, je pensais me consacrer aux planches, bien trop contente d’obtenir même des petits rôles. Il est si difficile de trouver du travail que je n’ai jamais rien refusé. Alors, Hollywood, c’était inimaginable ! Maintenant j’ai la chance de pouvoir alterner les films pop-corn et les films d’auteur, plus créatifs.

Qu’est-ce qui vous a donné envie de devenir actrice ?

À 16 ans, j’ai eu un véritable choc en regardant Björk dans Dancer in the Dark, de Lars von Trier. Elle m’a inspirée.

Source